Etre une femme chef d’entreprise

Etre une femme chef d’entreprise

Camilla

Médium spirituelle


0901 33 30 30 Fr. 2.-/min


CODE: 733

Camilla au 911 prix 2.90 CHF par SMS/reçu

Karla

Voyante, Médium


0901 555 070 Fr. 2.-/min


CODE: 995

Karla au 911 prix 2.90 CHF par SMS/reçu

Raphael

Numérologue, Voyant, Médium


0901 555 070 Fr. 2.-/min


CODE: 937

Raphael au 911 prix 2.90 CHF par SMS/reçu

Caroline

Voyante Réputée Suisse


0901 77 70 20 Fr. 2.90/min


CODE: 831

Caroline au 911 prix 2.90 CHF par SMS/reçu

Lorena

Cartomancienne


0901 555 070 Fr. 2.-/min


CODE: 688

Lorena au 911 prix 2.90 CHF par SMS/reçu

Patrice

Voyant, Médium


0901 77 70 20 Fr. 2.90/min


CODE: 515

Patrice au 911 prix 2.90 CHF par SMS/reçu

5/5 - (8 votes)

Il y a quelques jours, une femme m’a écrit pour me demander ce que font les professionnels qui se forment actuellement avec moi. Comment ils ont utilisé leurs compétences nouvellement acquises. Voici la réponse.
L’un d’eux travaille comme enseignant à l’école et dans une coopérative qui offre un soutien aux adolescents en difficulté. Un autre travaille dans le domaine du marketing. L’un d’entre eux est directeur dans une entreprise, dans les ressources humaines. Un autre travaille dans le monde de l’esthétique et du fitness. Deux sont des coachs de vie spirituelle, offrant leurs services à des particuliers – du moins pour l’instant (dernièrement, nous avons reçu une proposition intéressante de destin.ch, mais pour l’instant rien n’a été réalisé). Deux autres personnes ont abandonné leur formation.

Nous parlons de presque cent pour cent des femmes. Certains ont donc utilisé ma formation pour actualiser leur professionnalisme déjà solide, en l’enrichissant. D’autres, au contraire, voulaient travailler dans le domaine du coaching et de la croissance personnelle.
Tous, cependant, aucun n’en est exclu, étaient ou devaient devenir, au moins dans une certaine mesure, des leaders.
Il est intéressant d’en parler car, dans les années à venir, beaucoup accepteront soit de faire ce saut de maturité et de responsabilité, soit de succomber écrasés par les changements qui se produisent sur le marché du travail.

Quelle contribution puis-je apporter ?

Mes 3 erreurs les plus graves en tant que femme dirigeante, et comment j’y ai remédié…

Donner trop d’espace et de temps à des personnes qui m’ont montré qu’elles étaient incapables d’obtenir des résultats satisfaisants.
Offrir de la compréhension aux femmes qui étaient en compétition avec moi.
Ne pas accorder suffisamment d’attention à l’argent.

Ce sont les erreurs les plus graves que j’aie jamais commises dans ma carrière, et que je considère comme étroitement liées à la culture féminine au sein de laquelle j’ai été formée.

On m’a appris que chacun a un potentiel précieux. Mais ce n’est pas que la grande majorité des gens ne se consacrent pas suffisamment à son développement. Cela me rappelle la phrase mythique des enseignants à l’école :

Elle ne s’applique pas.

C’est le cas. Mais, même si vous pouvez le regretter, lorsque vous permettez à ces gens ici, qui ne l’appliquent pas réellement, de vous créer des problèmes (émotionnels, mentaux, ou même de survie), vous avez une attitude stupide. Eh bien, je l’ai depuis de nombreuses années.

On m’a appris à faire attention à ne pas susciter l’envie ; à rencontrer les moins fortunés. Une charité chrétienne idiote. Cela ne fonctionne pas. Anastasia et Genovefa sont des chiennes, immatures, et des mauvaises herbes à désherber. Ils doivent être reconnus le plus rapidement possible et supprimés ; point final.

Enfin, on m’a appris que l’argent n’était pas si important ; que lorsqu’une personne s’attache, croit en vous et est fiable, cela n’a pas de prix. S’il le fait, en revanche : s’il ne vous donne pas (non seulement mais aussi) de résultats économiques, il vole tellement de temps et d’énergie que, au final, vous vous mangez les mains.
Le leadership féminin : ce que je trouve encore difficile

J’ai réussi à changer d’avis sur tout cela. De manière à résoudre l’essentiel des problèmes que j’avais créés et à éviter le pire. Mais je ne suis pas du tout satisfait de mon leadership. Je peux faire beaucoup mieux que cela.
Et pourtant, je me rends compte que certaines choses sont encore difficiles pour moi. Et je pense que j’ai cette difficulté en tant que femme.

le leadership féminin

J’essaie de les partager ; voyons si peut-être vous les connaissez aussi, si vous les croisez ou si, contrairement à moi, vous avez trouvé un moyen de bien les vivre.

J’ai de sérieux problèmes à dire des choses vraies qui sont potentiellement enrichissantes, responsabilisantes, capables de faire avancer l’autre personne, alors que je sais qu’en même temps, elles lui feront du mal.
Je ne comprends pas combien de temps je dois me donner pour évaluer une nouvelle collaboration : pour distinguer, en d’autres termes, si une personne a un bon potentiel mais n’est pas capable de donner des résultats concrets et satisfaisants, ou si elle peut les produire aussi. Trois semaines ? Six mois ? Un an ? Je ne sais pas.
Je ne sais toujours pas du tout quelle attitude je dois adopter chaque fois que je dois filmer, critiquer ou même crier sur quelqu’un. Les bonnes sanctions sont nécessaires, bien sûr. Tout comme il faut des conseils sur ce qui est bon, ce qui fonctionne et ce qui ne doit pas être fait parce que cela est inefficace ou même crée des dégâts. J’ai compris que la communication doit être variée avec chacun, elle doit être adaptée au sujet ; mais l’attitude mentale à adopter reste un mystère pour moi. Je ne me vois pas comme un patron. Je ne me vois pas comme une maman ou une grande sœur. Je ne me considère même pas comme un collègue ou un ami qui donne des conseils : quand je suis plus tard, je ne me sens pas mon égal parce que vous ne l’êtes pas. Je ne sais pas comment me voir. Si quelqu’un qui est en avance sur moi veut me donner des conseils, je l’accepte avec une immense gratitude ?

Dans tous les cas, je dirais que le développement du leadership féminin est l’une des aventures les plus passionnantes de ma vie. En plus de la nécessité, je vous invite de tout cœur à vivre ce voyage comme un grand chemin d’évolution personnelle – c’est le cas. L’évolution personnelle et aussi l’évolution spirituelle et sexuelle ; le pouvoir est un et l’énergie aussi.

Article Similaires